Partenaires

Les partenaires du concours commun EG@ :

Pour mener à bien ses activités, le Concours Commun EG@ entretient des partenariats forts : institutions, organismes nationaux et internationaux, réseaux académiques, associations et ONG.

 

Institut Universitaire de la Côte (IUC), Douala, Cameroun 

L’Institut Universitaire de la Côte (IUC) est une grande institution privée d’enseignement supérieur dont la vocation est la formation intellectuelle et humaine des étudiants de nationalité Camerounaise et étrangère aux cycles de brevet de technicien supérieur, de licence professionnelle, de master et d’ingénieur, pour le développement des entreprises et de l’entreprenariat en rapport avec l’évolution du monde industriel, technologique et des affaires.

 

SUP PREPA., Yaoundé, Cameroun

Depuis 2010, Sup’Prepa est un établissement de classes préparatoires scientifiques et techniques pour préparer aux concours nationaux et étrangers et à l’entrée aux grandes écoles.

 

L’institut 2IE, Ouagadougou, Burkina Faso

L’Institut 2iE est un centre d’enseignement supérieur et de recherche membre de la Conférence des grandes écoles, habilité par la CTI à délivrer le titre d’ingénieur et basé au Burkina Faso. 2iE forme des ingénieurs-entrepreneurs spécialisés dans les domaines de l’Eau et l’Assainissement, l’Energie et l’Electricité, l’Environnement et le Développement durable, le Génie Civil et les Mines, et le Management et l’Entrepreneuriat.

 

Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie, Sousse, Tunisie

L’Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse (ISSAT Sousse) est une jeune institution créé en juin 2001. Elle propose une formation dans les domaines de l’informatique, l’électronique, l’énergétique et la mécanique. L’ISSAT a pour mission aussi de former des ingénieurs en informatique et des Masters de recherche multidisciplinaires.

 

Réseau Ibn Ghazi, rabat, Maroc

Classe prepa maroc | Presentation CPGE IBN GHAZI

 

Le réseau Ibn Ghazi est la plus grande plateforme de classes préparatoires privées au Maroc. Ibn Ghazi accompagne les élèves qui souhaitent devenir ingénieurs ou gestionnaires. Présents sur Fès, Mèknes, Marrakech et Rabat, et dotés d’une infrastructure moderne et conviviale d’étude et de vie, ces établissements assurent à leurs élèves un cadre associant sérénité et épanouissement.

 

Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny, Yamoussoukro et Abidjan, Côte d’Ivoire

L’Institut National Polytechnique Félix Houphouët-Boigny est un établissement public de formation supérieure, de recherche et de production situé à Yamoussoukro et à Abidjan en Côte d’Ivoire.

 

Institut Supérieur de l’Afrique de l’Ouest, Cotonou, Bénin

Le cycle préparatoire ISAO travaille depuis plusieurs années à apporter un accompagnement aux étudiants désireux de faire une formation d’Ingénieurs dans des secteurs aussi divers que : l’Ingénierie Télécom, la Cyber sécurité des réseaux et de l’IOT, l’Ingénierie de Services du Numérique, le Génie électrique, et bien d’autres encore.

 

Cours Sainte Marie de Hann/Institut Mariste Post Bac, Dakar, Sénégal

Depuis sa création en 1948, le Cours Sainte Marie de Hann a toujours eu comme horizon l’excellence, l’innovation et l’ouverture et comme raison d’être, leurs élèves. Leur apprentissage, leur croissance et leur accomplissement sont au cœur de leurs préoccupations. Les 120 élèves de 1948-1949, devenus 230 en 1949-1950, sont maintenant près de 5000, d’environ 50 nationalités, dans les cycles préscolaire, élémentaire, moyen, secondaire, supérieur et professionnel. L’institut Mariste Post Bac regroupe les classes préparatoires.

 

Ankhamon, France

Ankhamon

Ankhamon est une association créée en 1999 par un groupe d’enseignants-chercheurs et de hauts cadres de la diaspora africaine en France. Les objectifs de cette association sont :

  • Promouvoir des formations professionnelles dans le domaine scientifique et Technologique en Afrique sub-saharienne par l’information, la sensibilisation, le conseil et l’assistance technique des établissements et centres de formation.
  • Conseiller et accompagner les étudiants africains désirant poursuivre leurs études à l’étranger.
  • Conseiller et accompagner les enseignants et jeunes chercheurs africains dans leurs recherches de partenariats internationaux.
  • Favoriser les rencontres et encourager la collaboration entre professionnels africains actifs afin développer des partenariats de connaissance au niveau International.
  • Encourager la création d’entreprises de haute technologie en Afrique sub-saharienne en assistant les jeunes diplômés africains.